Newsletter du 5 Mars 2020

Hello giboulesque jonquille de Mars,
 
J’ai commencé une première version de cette newsletter où je te racontais ma life au jardin 🌱, la tempête qui a arraché ma clôture et un truc avec Scarlett Johanson, qui n’a pas de bottes de jardin rouges. La pauvre. 
 
Je tournais autour du sujet.
Tranquille.

Je bavardais pour ne pas aller voir le vrai truc.

Je me suis fait un thé.
J’ai checké mes mails.📧
Je suis allée ouvrir au chat.🐱
J’ai pris un carré de chocolat.🍫
J’ai refait du thé.
J’ai traîné sur FB.🔵
J’ai re-ouvert au chat.🐱
J’ai réglé ma chaise de bureau ⚙ (incommensurablement trop basse pour pouvoir écrire).
J’ai cherché des émojis 🔎 (travail de fond important pour tout bon texte)
 
Ça te le fait  aussi ?😉

Procrastination, my 🧡 friend.
Je signale que le chat est le meilleur ami de la procrastination (entrer, manger 2 croquettes, sortir, faire le tour du jardin, entrer, manger 1 croquette, canapé, bailler, manger 2.5 croquettes, sortir, boire l’eau d’une flaque, rentrer, ….cat’s life 
🐱)

Ecoute ta procrastination. C’est le titre d’un de mes articles de blog. Pour une fois, j’ai appliqué ce que je dis. J’ai écouté.
Cette jolie procrastination m’a soufflée que le vrai sujet était ailleurs. 
 
Alors je me lance. Après tout, je veux cette newsletter sans filtre. Un partage sincère et authentique.
 
Ça fait plusieurs semaines que je sens que ça cloche, que ça raccroche avec mon activité de coaching.
Je finissais même par me demander si je ne m’étais pas trompée de projet . 
Mais beaucoup trop peur d’aller voir par là.
 
Alors je me suis dis que c’était de la fatigue.
Comme que je travaille encore comme salarié à côté, je suis une pauvre cocotte fatiguée.
Je me suis dit que je gérais mal mon énergie. Pis voilà…

Du coup :
énergie 
bof  fatigue ➡ vision négative ➡ motivation dans les chaussettes (ouf, j’avais mon explication !)
 
Sauf que là je suis en vacances et après quelques grasses mat’ et une après-midi dans le jardin en bottes rouges, je ne peux plus me servir l’excuse de la fatigue. 🤔 

Et ça cloche toujours. Pfff….
 
Alors, je me suis faite superviser sur mon activité de coaching pro. “La supervision c’est la vie” m’a dit une copine. Et oui, je confirme.
 
Ce qui clochait m’est apparu en sortant de ma séance de supervision. Pendant que je me congelais gare de l’Est en attendant le train. (Le rôle du froid dans la prise de conscience n’est pas encore clairement démontré 😊).

Alors voilà…
Depuis le début, j’ai défini une cible (niche) pour mon activité de coaching : “femmes 45 ans et plus”.

Il faut avoir une cible en marketing. Parler à quelqu’un. Tout le monde le dit. Et moi j’étais super fière d’avoir ma niche.

En fait, je me sens hyper enfermée et limitée. 
Cette cible n’est que l’expression de ma peur, de mon manque de confiance en moi (vu que cette cible c’est moi 😉).

Même si la cause des femmes de 50 ans au boulot me tient vachement à cœur, je n’ai pas envie de me limiter à ça. 

Je ne veux plus dire à un mec : “Bah non, tu ne PEUX pas être mon client “
 
Je me rends compte à quel point ce discours et ce positionnement étaient ceux de ma trouille en fait. 
 
C’est quoi un entrepreneur débutant qui dit NON aux gens qui le sollicitent ?
 
J’ai envie d’accompagner les gens qui me touchent. Comme cible marketing c’est moyen, mais je vais affiner 😉.
 
Alors voilà, je me retrouve au milieu d’un joyeux bordel (mais j’aime ça).
Avec un site web et des cartes de visites orientés vers les femmes de 45 et +. Pour l’instant, je ne change rien, je laisse infuser le truc. 
 
Mais je me sens incroyablement mieux !!! 
 
Si je ne dois retenir qu’une seule chose de cette NL assez décousue, c’est :
Autorise toi à changer d’avis !
Quelque soit le projet.
L’important c’est d’être toi. (Je sais, ce n’est pas original. Mais c”est super chaud à faire en vrai 😉 !)

Le seul projet valable, c’est celui qui part de toi. Celui qui est à ta taille, sur mesure.
En la matière, il n’y a que la haute couture qui vaille la peine. 

Prends soin de toi et aime-toi. 

B

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

Vous avez envie de changement mais vous ne savez pas trop par où commencer ?

Réservez dès maintenant votre séance découverte.

30 min de coaching gratuites

pour identifier 2 pistes d'amélioration dès aujourd'hui.