Félicitations !  

Tu es une talentueuse encore dans l’œuf 🐣

Tu te sens bloquée, coincée. Enfermée dans une coquille .

 

Ton  job et toi, ça ne colle plus. 

Pour tout un tas de raisons : 

  • management dysfonctionnel,
  • relations toxiques, 
  • projets auxquels tu ne crois pas/plus 
  • manque de reconnaissance
  • manque de sens
  • reporting à outrance, qui prime sur la qualité du travail   
  • plus d’espoir d’évolution, bore out en vue
  • ou un joyeux mix de tout ça 🙄🙄

 

Tu le sais. Mais tu as trop peur de changer.

Et c’est complètement légitime.

 

Après tout, tu as un salaire correct, des avantages (primes, CE, toussa, toussa) et le niveau de vie qui va avec.

Alors tu imagines que changer de job va mettre tout ça en danger. L’emprunt pour la maison / voiture, les études des enfants, et puis tu as envie de continuer à partir en vacances. Après tout, ce sont les seuls moments où tu te sens bien. 

Je te comprends. 

En plus, ça fait peut être longtemps que tu es dans la boîte, et que tu n’as pas cherché de boulot. (Arghhh , comment refaire mon CV !)

Et dans un contexte crise COVID, tu penses (et tout le monde te le confirme 😉) que ce n’est vraiment pas le moment de faire n’importe quoi.

Vu de l’extérieur, l’image est belle. 

La famille, les amis ne comprendraient pas pourquoi tu voudrais changer. Bon poste, bon salaire, vraiment pas de quoi se plaindre ! 

Alors tu te dis qu’il faut prendre sur toi, faire des efforts. Après tout, il y a pire que toi (si on cherche bien 😉). Et puis les autres y arrivent… 

Cette peur de l’inconnu, de l’ailleurs professionnel fait que changer semble impossible, inaccessible. 

Tu ne t’autorise pas à l’envisager. Ou pendant 30s et puis, pffft …. ton mental chasse cette folie de te tête.

 

Pourtant ce “confort” actuel est bien inconfortable. Preuve ton malêtre le dimanche soir.

Alors quoi faire ?

Prendre sur moi ou commencer à laisser un peu d’espace à des idées de reconversion ?

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

🚀🚀 Les pistes 

 

Tu n’imagines pas à quel point je te comprends. 

Je suis passée par cette étape. J’ai tellement pris sur moi, que ma vie était devenue un enchaînement de corvée, de trucs à faire. 

Pour te dire, je rêvais d’être hospitalisée pour qu’on me délivre de cet engrenage.

 

Je peux te dire que “prendre sur toi” n’a qu’un temps.  Et surtout, ça ne fonctionne pas, ça ne résout rien.

Si ton mental est très costaud, c’est ton corps qui va te rappeler à l’ordre.

 

Plus cette situation dure, plus tu vas douter de toi, de tes capacités, de tes compétences. 

Ta confiance en toi se grignote semaine après semaine.

 

J’ai envie de te donner 3 éléments de réflexion.

 

1 – Avoir peur c’est ok

Tout le monde a peur. Pas de honte ou de culpabilité à avoir.

La peur est un signal d’alerte. (Je ne vais pas te faire un cours de neuroscience, mais c’est super intéressant)

La peur est là pour te protéger de ce qui n’est pas connu par ton cerveau. 

 

Donc c’est ok d’avoir peur. Nous n’y pouvons rien.

Par contre nous pouvons changer la réaction, l’interprétation que nous avons face à cette trouille. 

  • je ne fais rien
  • j’écoute ce qu’elle a à me dire

 

Sur mon blog, j’en parle dans ces 2 articles. Ils peuvent te donner des éléments pour accepter cette peur et voir ce qu’il y a derrière. 

 

 

2 – Remettre du plaisir 

 

La plupart de mes clientes découvrent qu’elles ont plus de marge de manœuvre qu’elles ne le pensent pour faire bouger les choses dans leur boulot actuel. 

Parce que le niveau de changement nécessaire pour retrouver du plaisir à bosser n’est pas la même pour tout le monde.

 

Peut-être que tu l’aimais ton job avant. C’est juste de l’usure (ou pas 😉). 

Il n’y a peut-être pas besoin d’aller voir ailleurs. Juste de regarder autrement et d’aller raboter là où ça raccroche.

 

Devenir  l’artisan de son plaisir au travail, je t’en parle dans cet article.

 

Et en dehors de ton job, quels sont les moments de plaisir dans ta semaine ?

Comment faire pour en avoir plus ? 

 

 

3 – Changer de boulot, ce n’est pas sauter dans le vide 

Si c’est irrécupérable avec ton job actuel, la solution c’est de changer.

Tu lis peut être des témoignages de reconversions réussies et tu te dis que ce n’est pas pour toi. 

Que tu n’as pas le “courage”. Toujours cette histoire de peur, de quitter la sécurité.

 

Et bien les gens qui témoignent d’une reconversion réussie, ils ne se sont pas lancés du jour au lendemain. Ils ont préparé, exploré et sécurisé leur changement de vie pro.

Chacun peut adapter son projet de transition professionnel au niveau de sécurité dont il a besoin.

 

Tu as envie d’aller plus loin, de commencer à casser la coquille ?

Je peux t’accompagner à lever les freins et les peurs. Viens m’en parler lors d’une séance découverte (elle est gratuite et sans engagement).

Tu peux la réserver dans mon agenda en cliquant ci-dessous.

Si tu as lu jusqu’ici, c’est que la relation avec ton boulot est bien abîmée. Voici le programme que je propose pour t’accompagner dans sa rénovation.