Mal dans votre job ?

5 clés en 5 vidéos pour savoir s'il est temps de changer

5 jours pour décrypter ce qui cloche !

5 pistes indispensables à explorer pour avoir moins peur du changement

Offrez-vous ce premier pas vers le changement. 

La crise de la cinquantaine. 

Je ne sais pas si elle est réelle, si elle existe vraiment. 

Mais ce qui est sûr, c’est qu’arrive un moment, où les enfants sont autonomes (pas forcément financièrement, mais ils mangent, se déplacent et s’occupent d’eux tout seul). 

Les anniversaires s’enchaînent de plus en plus vite semble-t-il. Des amis tombent malades.

Il y a de plus en plus un sentiment d’urgence. Urgence à profiter du temps qui passe, Sentiment de perdre son temps dans un boulot qui ne nous correspond pas, envie de retrouver du sens.

 

Seulement si ça fait des années que vous êtes dans un poste qui ne vous correspond pas ou plus, vous avez perdu le contact avec vous-même. Plus vous êtes mal dans votre boulot, plus la confiance en soi se dissout, et plus vous perdez en compétence. 

Une carrière qui ne vous convient pas n’est pas seulement une question de ne pas aimer ce que vous faites tous les jours – même si c’est assez désagréable. 

Il s’agit de l’impact de ce que vous faites sur votre perception de qui vous êtes.

Votre carrière est intimement liée à votre identité.

Une personne passera environ 32% de sa vie éveillée au travail. Il semble inévitable que le “qui vous êtes” et le “ce que vous faites” soient inextricablement liés.

Donc, lorsque ce que vous faites n’est pas/plus synchro avec votre identité profonde, vous ressentez un inconfort.

Bien souvent, il est très difficile, au départ, de comprendre avec précision d’où vient le problème. 

Le sentiment de malaise est diffus et impacte toute votre vie : pro et perso. 

Le problème semble énorme à résoudre, vous ne savez pas par quel bout l’attraper. Et cela contribue encore à flinguer la confiance en vous. Vous n’avez pas vraiment d’idée sur ce que vous aimeriez faire d’autre.

Pourquoi ?

Vraisemblablement parce que vous n’avez pas une vision claire de qui vous êtes, de vos talents, de vos ressources pour trouver le chemin qui vous correspond.

Pourquoi est-il si difficile de savoir qui vous êtes ? Dans quoi vous êtes douée et ce que vous aimeriez passer votre temps à faire?

Eh bien, il y a de fortes chances que vous ayez passé très longtemps à apprendre à rentrer dans un moule qui n’est pas le votre, à être quelque chose que vous n’êtes pas. Vous avez peut être suivi des choix qui n’étaient pas vraiment les vôtres. Et vous avez perdu le contact avec qui vous êtes réellement.

 

Et puis cette cinquantaine approche et STOP ! 

 

Vous voulez autre chose, là, maintenant.

 

Alors, voyons comment vous en êtes arrivée là ?

Et comment commencez à réparer les dégâts?

4 clés pour trouver ouvrir les portes d’un renouveau professionnel après 45 ans - Françoise Bourgouin, coach de votre carrière après 45 ans  #reconversion #jobideal  #gestionduchangement #motivation #engagement  #coachingcarrière  #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans  #francoisebourgouin  #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel

Quel genre de personne êtes-vous au boulot ? 

Peut-être que vous êtes une “fais plaisir”, qui a fait de belles études et trouver le bon job  pour répondre aux attentes (implicites) de vos parents.

Peut-être que vous êtes une chasseuse de statuts et que vous avez passé votre carrière à poursuivre la prochaine promo, le poste plus prestigieux, à vouloir devenir calife à la place du calife.

Peut-être êtes-vous un chercheuse de sécurité, qui acceptera à peu près n’importe quoi du moment que vous êtes sûre de ne pas être en danger.

Peut être est-ce un mix de tout cela en fonction des périodes de votre vie.

Peu importe, l’important c’est que ces catégories ne sont pas innées pour les êtres humains.

Les jeunes enfants ne se soucient pas s’ils vous plaisent ou non. Ils ne passent pas une demi-heure à coincer un morceau de Lego dans leur nez parce qu’ils pensent que cela vous impressionnera ou vous rendra heureux. ils le font parce que c’est leur envie et qu’ils veulent tester et explorer. Les enfants se lancent sur un vélo sans petites roues, non pour être conforme, non pour vous faire plaisir, juste parce qu’ils ont envie de cette liberté.

Vous avez été cette enfant bruyante et insouciante. Mais, à un moment donné, tout un tas d’injonctions (parents, famille, école, amis, entreprise….) vous ont convaincue que vous deviez être moins comme vous pour survivre dans le monde, en particulier dans le monde du travail.

Vous avez fait tout votre possible pour ressembler à ces modèles. Et finalement devenir autre chose que vous.

 

Au fil du temps, tous ces efforts deviennent douloureux.

Vous vous dites qu’il y a 20 ans la “ vous” au travail était bien différente de la “vous” entre amis. Et puis cette frontière est devenue de plus en plus poreuse. Et la “vous” qui fait des efforts pour faire des trucs qui ne lui conviennent pas, votre identité professionnelle, prend de plus en plus de place.

Vous reconnaissez que vous ne faites pas grand chose, concrètement, pour traiter les problèmes que vous dites importants pour vous.

Vous remarquez que rêver de choses que vous aimeriez faire devient douloureux, voire impossible. Parce que vous savez que cela ne se produira jamais en réalité. Vous essayez de vous convaincre que ce n’est pas grave, que vous n’en avez pas vraiment envie finalement .

Vous commencez à vous sentir comme un fake.

À presque 50 balais, vous avez passé tant d’années à essayer de ne pas être vous-même que vous avez presque complètement perdu le contact avec ce qui se trouve en dessous.

Et comment allez-vous découvrir ce que vous aimeriez faire comme boulot, alors que vous ne savez même plus vraiment qui vous êtes?

Si la clé d’une carrière, où vous vous épanouissez, est de trouver un moyen d’être payée pour faire ce qui vous plait, c’est probablement une bonne idée de se reconnecter à la vraie vous. 

Par où commencer pour être plus vous-même ?

Voici quatre clés pour aller ouvrir vos portes !

1. Écoutez vos défauts

De quelles parties de vous avez-vous secrètement honte?

Nous les avons tous : des habitudes ou des manières d’être que nous n’avons jamais pu vraiment changer, mais que nous passons tout notre temps à essayer de cacher.

Ces “défauts”, si vous les acceptiez comme un partie intégrante de qui vous êtes ?

Au lieu de lutter, en vain, contre eux, si vous essayiez de leur trouver des qualités ?

 

Qu’est ce que ces défauts, dont vous ne venez pas à bout depuis toutes ces années, ont à vous dire ?

 

Vous ne voyez pas ?

 

Par exemple :

Je suis quelqu’un de très bordélique. Depuis toujours.J’ai un mal fou à me tenir à une organisation définie. Je n’arrive pas à ranger, trier, classer, cela m’ennuie monstrueusement. J’ai longtemps lutté contre ce fonctionnement. J’enviais celles qui avaient une organisation tip top et retrouvaient leurs mails en 2 secondes, alors que moi, il me fallait ¼ d’heure et encore, quand je le retrouvais !

Et puis j’ai pris conscience que cette appétence pour le chaos pouvait être un atout. Un super atout pour la gestion de crise. Une force pour rester calme et prendre les bonnes décisions dans un environnement incertain et perturbé.

Depuis, je ne lutte plus pour devenir Miss Organisation, je délègue cette partie à des personnes qui le font très bien et à qui ça ne pèse pas. Je ne vois plus mon côté bordélique comme un boulet à traîner mais comme une force et un critère dans le choix de mes missions.

 

Comment pourriez-vous changer de vision sur des aspects de vous même que vous essayez de cacher ?

 

Comment ce truc, contre lequel vous luttez en vain depuis des années, peut-il être un atout ? Si vous n’avez pas réussi à le gommer depuis le temps, c’est que c’est hyper puissant !

2. Identifiez vos TALENTS

Il est souvent difficile de voir en quoi vous êtes extrêmement doué. Vous pouvez voir là où vous avez réussi dans le passé – vos réalisations – et les domaines dans lesquels vous avez été reconnues.

Mais il peut toujours y avoir des angles morts dans votre vision de vous-même.

C’est une énigme frustrante que nos plus grandes forces soient souvent les choses que nous faisons naturellement, nous ne les voyons pas comme des forces. Il est difficile d’imaginer que d’autres personnes pourraient les trouver compliquées.

Et vous? Sur quoi les gens viennent-ils vous demander de l’aide? 

Dans vos réussites, quel ingrédient a fait que vous avez triomphé facilement ?

Quelle est votre façon par défaut de résoudre les problèmes?

3. Faites ce que vous aimez

 

Si vous voulez être payé pour faire quelque chose que vous aimez, vous devrez commencer à tester et explorer ces choses.

 

Mais lorsque vous avez envie d’un changement de carrière après 45 ans, l’idée de faire quelque chose «juste pour le plaisir» peut sembler scandaleuse, pas sérieuse, futile, trop légère (en un mot, c’est MAL).

Un client m’a dit : “j’adore conduire” mais ce n’est pas avec ça que je vais gagner ma vie.

Alors pourquoi perdre du temps à aller analyser ce que vous aimez ? (du temps, j’en n’ai plus, j’ai 50 balais!!!)

 

Si vous êtes à la recherche d’idées sur la carrière de vos rêves, il est probable que vous allez devoir lutter contre des croyances et des loyautés profondément ancrées en vous. Dans votre mental depuis de années. 

L’ingrédient secret des changements de carrière réussis est le plaisir, l’envie, le kif.

Pour aller dégommer toutes les choses bien établies dans votre mental sur les responsabilités, la sécurité financière, etc… qui vont vous bloquer, il vous faut une arme surpuissante.

Cette arme, c’est l’envie, le plaisir de faire ce que vous aimez. Mais encore faut-il s’autoriser à lui laisser de la place !

 

Prenez une seconde pour penser à quelque chose que vous aimeriez simplement passer tout votre temps à faire.

 

Maintenant, essayez de vous dire que ce sera votre nouvelle orientation professionnelle.

 

Instantanément le mental s’active en pop up !

 

Comment pourrais-je être payée pour ça?

 

Ça ne va pas payer mes factures.

 

C’est un passe-temps, pas un travail.

 

Qui me prendrait au sérieux?

 

Immédiatement votre mental rejette, filtre vos idées. Du coup, vous n’avez même pas commencé à les explorer.

 

La seule façon de vraiment découvrir ce que vous aimez et de reprendre contact qui vous êtes, est de vous adonner à vos activités juste pour le plaisir.

 

Commencez à faire du plaisir une priorité dans votre vie. 

 

Rien que là, le mental commence à clignoter “égoïste” en rouge, non ?

 

Il y a de fortes chances que les résultats que constaterez, iront bien au-delà du simple fait de vous ressembler davantage.

Vous commencerez à voir des récurrences dans les choses vers lesquelles vous êtes attirée et pourrez ajouter un sens à vos explorations.

 

De plus, même s’il semble peu probable que vous puissiez vivre de quelque chose que vous trouvez amusant, la réalité peut être très différente. Allez à un cours, à une rencontre, à une conférence ou à un événement, et vous découvrirez qu’il y a d’autres personnes ayant des intérêts et des passions comme les vôtres. Certains d’entre eux peuvent même être payés pour le faire toute la journée.

Ces rencontres généreront d’autres idées, d’autres envies et vous feront avancer dans la construction de votre projet.

 

Lâcher votre mental et commencez à vous faire plaisir.

 

Qu’avez-vous envie de faire ?

4. Commencez avec ce que vous savez

 

“Et si je ne sais pas ce que je trouve amusant?”

 

“Et si je ne sais pas quels sont mes talents ?”

 

“Et si je ne sais pas quelles sont les qualités de mes défauts?”

 

Commencer petit. 

Commencez par ce que vous savez. 

Plongez et explorez, si petite que soit votre idée. 

 

Vous n’avez pas besoin d’avoir toutes les réponses avant de commencer.

 

Découvrez le processus étape par étape pour le faire ici.

 

Comme un archéologue découvrant un site ancien, la plus petite fente ou ouverture peut être un point de départ. Au fur et à mesure que vous commencez à creuser à votre point de départ, de plus en plus de vue d’ensemble commencera à émerger.

 

Attrapez un bout de la ficelle et commencez à dérouler. 

 

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

Vous avez envie de changement mais vous ne savez pas trop par où commencer ?

Réservez dès maintenant votre séance découverte.

30 min de coaching gratuites

pour identifier 2 pistes d'amélioration dès aujourd'hui.

 

4 clés pour trouver ouvrir les portes d’un renouveau professionnel après 45 ans - Françoise Bourgouin, coach de votre carrière après 45 ans  #reconversion #jobideal  #gestionduchangement #motivation #engagement  #coachingcarrière  #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans  #francoisebourgouin  #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel
4 clés pour trouver ouvrir les portes d’un renouveau professionnel après 45 ans - Françoise Bourgouin, coach de votre carrière après 45 ans  #reconversion #jobideal  #gestionduchangement #motivation #engagement  #coachingcarrière  #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans  #francoisebourgouin  #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel
4 clés pour trouver ouvrir les portes d’un renouveau professionnel après 45 ans - Françoise Bourgouin, coach de votre carrière après 45 ans  #reconversion #jobideal  #gestionduchangement #motivation #engagement  #coachingcarrière  #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans  #francoisebourgouin  #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel
4 clés pour trouver ouvrir les portes d’un renouveau professionnel après 45 ans - Françoise Bourgouin, coach de votre carrière après 45 ans  #reconversion #jobideal  #gestionduchangement #motivation #engagement  #coachingcarrière  #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans  #francoisebourgouin  #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel