L’énergie : le secret des transitions professionnelles réussies

par | Publié le 12/08/2022

SOMMAIRE

 

Votre niveau d’énergie est à surveiller comme le lait sur le feu lors d’un projet de reconversion professionnelle. Dans cet article, j’aborde les points suivants :

1- Pourquoi gérer son énergie est indispensable dans un projet de reconversion professionnelle ?

2 – Énergie : les 3 batteries ?

3 – Identifier ce qui recharge vos batteries.

4 – L’alternance : la recette pour réduire la charge mentale.

 

Un projet de reconversion professionnelle (ou de transition) prend du temps et de l’énergie. Même si parfois, on aimerait bien que cela se fasse d’un coup de baguette magique pour s’extraire d’une situation où l’on se sent coincée ! J’ai mis plus de 3 ans pour aller au bout de mon projet. J’observe chez mes clientes des délais allant de 1 à 3 ans. (Si vous vous sentez perdue et ne savez pas par où commencer, j’en parle dans cet article).

Tout comme votre temps, l’énergie est une ressource limitée que vous devez répartir, chaque jour, entre de multiples activités. Aussi est-il important de savoir la gérer au mieux pour tenir sur la durée de votre reconversion.

1 – Pourquoi prendre soin de son niveau d’énergie dans une reconversion ?

Pendant longtemps, je n’ai absolument pas fait attention à ce paramètre “énergie”. Et il est possible que ce soit votre cas aussi. En bonne cocotte, vous avez toujours pris sur vous et fait des efforts. 

Soyons lucide, avec l’âge, notre relation à notre corps évolue, nos ressources également. Loin de moi l’idée de dire qu’on est foutue. Mais, c’est à prendre en compte.

Par ailleurs, ce moment de transition professionnelle est un temps où vous allez vous tourner vers vous, vous reconnecter à vos besoins et vos envies. C’est le moment de prendre soin de vous, à tous les niveaux (pro et perso).

 

Tenir sur la durée de votre projet de transition professionnelle

Ce projet de changement professionnel est un enjeu important et il va prendre plusieurs mois ou années. Si vous accumulez fatigue et stress, le risque, c’est d’avoir envie de laisser tomber dès que les choses se compliquent. Et les choses se compliqueront forcément à un moment donné, il y a toujours des moments “bof”: 

    • des déceptions, des réponses qui ne sont pas celles que vous souhaitiez
    • des phases d’attentes, où vous tournez en rond et cogitez (réponse de votre employeur, d’un recruteur, de pôle emploi, début d’une formation…),
    • des périodes de doutes, de remise en question (pourquoi j’ai fait ça, argh….)

Ces moments sont inévitables et bien souvent, ne dépendent pas uniquement de vous. Par contre, ce qui dépend de vous, c’est comment vous allez les vivre. Vous avez le choix dans la façon de les traverser. Ça, ça ne dépend que de vous.

Vous n’échapperez pas à la tristesse ou autre ressenti négatif, les émotions seront à vivre quoiqu’il arrive. Mais si vous avez identifié des ressources, des stratégies pour franchir ces moments-là, vous tomberez moins bas et/ou vous vous relèverez plus vite.

Une des clés ? Votre niveau d’énergie. Plus vous en prendrez soin au quotidien, plus il vous le rendra les jours sans. 

 

Crevée + mauvaise nouvelle = j’abandonne tout 

En forme + mauvaise nouvelle = quel apprentissage j’en retiens pour la prochaine fois ?

Vous voyez la différence ?

 

Attirer à vous les bonnes personnes / opportunités 

Plus votre niveau d’énergie est bas, plus vous êtes irritable, peu patiente, “agaçable”. Cela impacte forcément vos relations avec votre entourage. Dans le cadre de votre transition pro, cela impacte aussi l’image que vous renvoyez dans vos démarches (enquêtes métiers par exemple, entretien de recrutement…). 

Être crevée, avec une charge mentale qui déborde de partout, vous empêche de voir les opportunités qui se présentent. Il n’y a tout simplement pas la place. 

Par exemple, j’ai une cliente qui a trouvé son idée métier en lisant une offre d’emploi. La formulation du poste et le descriptif ont fait tilt. Elle a ensuite creusé la piste et s’est engagée sur cette voie. Pourtant, cette offre était en ligne depuis plusieurs semaines. Elle était sûre de l’avoir déjà lue. Mais à ce moment-là, il n’y avait pas la place nécessaire pour voir cette opportunité et faire les connexions avec sa réflexion de changement pro. 

 

Profiter du chemin

Surveiller et entretenir son niveau d’énergie, c’est aussi s’assurer que vous allez profiter du chemin. Une reconversion professionnelle est un chouette projet qui va vous amener à apprendre de nouvelles choses, à faire de belles rencontres, à vous regarder différemment. 

J’ai très souvent avancé uniquement au mental (en mode sois forte et prends sur toi) avec un seul objectif : la ligne d’arrivée. 

Je me rends compte aujourd’hui à quel point c’est fatigant et frustrant. Car dans cette période d’effort, le projet sur lequel on bosse devient un “boulet”, presque une corvée. C’est tellement dommage. On finit par perdre de vue son pourquoi et sa motivation.   

 Avec un niveau d’énergie correct sur toute la durée du projet, vous profiterez du chemin. En dehors du résultat attendu, la balade en elle-même sera déjà une belle aventure. 

2 – Énergie – de quoi on parle ? Les 3 batteries

Gérer son énergie pendant sa reconversion - Françoise Bourgouin - coaching carrière bilan de compétences

Imaginez que vous avez 3 réservoirs, comme des batteries, avec une jauge à surveiller : 

    • la tête : votre mental
    • le corps : votre forme physique
    • le cœur : vos émotions, votre créativité

Pour chacun de ces réservoirs, il y a des situations ou des actions dans votre quotidien qui les vident, qui viennent puiser dans votre stock. Il y en a d’autres qui les rechargent (des exemples dans cet article).

En fonction de ce que vous faites, vous venez piocher plus ou moins dans chacun des réservoirs. Certaines actions mobilisent une seule batterie, pour d’autres, ce sont les trois.

Par exemple, le stress se traduit sur chaque batterie par : 

    • tête : manque de concentration
    • corps : fatigue, trouble du sommeil, taux de cortisol en hausse
    • cœur : manque confiance en soi

Il y a aussi des activités qui viennent vider un réservoir et en remplir un autre.

Par exemple, pour moi (nous sommes toutes différentes sur ce sujet) une séance de sport ou d’activité physique va tirer sur ma batterie “corps” et recharger ma batterie “mental”.

 

 3 – Identifier ce qui régénère vos batteries

J’invite toutes mes clientes en début d’accompagnement à commencer une liste de ce qui recharge leurs trois batteries. Il n’y a pas qu’une semaine de vacances, et heureusement, pour se régénérer. Il y a des nombreuses activités, parfois très simples et courtes, faciles à caser dans votre planning qui permettent de remonter votre niveau d’énergie.

Parfois, prendre trois minutes pour simplement respirer en conscience et regarder par la fenêtre peuvent suffir pour faire une mini recharge. 

Ce qui fonctionne pour moi n’est peut-être pas efficace pour vous. C’est vraiment une démarche personnelle d’observation et d’écoute de soi. Je vous propose de vous poser un moment pour faire votre bilan énergétique. Une sorte de contrôle technique de vous-même. 

AUTOCOACHING

Observez-vous au quotidien et notez dans votre carnet (ou votre smartphone) ce qui recharge vos 3 batteries et ce qui les vide.

Comment je me sens après ?

Ça vous semble peu être simpliste de faire cette liste. L’intérêt est de vous observer et de faire remonter en conscience tous ces moments, que vous ne voyez plus, qui vous font du bien. 

Une fois qu’ils sont identifiés, demandez-vous comment en mettre plus dans vos journées.

 

De même, pour ce qui vide vos batteries, demandez-vous comment réduire la part de ces activités dans vos journées. 

Parfois, ce sont de petites actions, qui n’ont l’air de rien, qui puisent inutilement dans vos ressources.

Gérer son énergie pendant sa reconversion - Françoise Bourgouin - coaching carrière bilan de compétences

4 – Alterner : la recette pour tenir sur la longueur.

Une autre piste, c’est d’alterner dans l’utilisation de vos ressources. Bien souvent, on se dit qu’il faut penser avant d’agir. Oui…et non !  

Bien sûr qu’il y a une réflexion à mener avant de se mettre en action. Mais si cette réflexion n’en fini pas, si elle est alimentée par des doutes, un syndrome de l’imposteur et une dose de procrastination, elle va tourner à la rumination et épuiser votre batterie “mentale”.

 Pensez à alterner ! 

Commencer à agir va alimenter votre réflexion avec des données nouvelles et la faire avancer (par exemple, réaliser une enquête métier, se renseigner sur une formation, un mode de financement, même si vous n’êtes pas encore sûre de vous).

Faites des pauses régulières et lâchez-vous la grappe. Aussi important que soit votre projet, il n’avancera que mieux s’il y a de la place pour d’autres choses à côté. La monotâche épuise et assèche. 

Régulièrement, conscientisez vos niveaux sur les trois batteries. N’attendez pas de tomber en panne. C’est comme votre voiture, en panne, elle ne bouge plus et il faut pousser très fort ou appeler une dépanneuse !

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

Vous avez aimé cet article ? Retrouvez toutes mes ressources (gratuites pour la plupart) pour vous aider à clarifier votre futur professionnel. Webinaires, exercices d'auto-coaching, master classe... J'y aborde la confiance en soi, la relation à l'argent, comment avoir des idées, votre CV et bien d'autres choses.

Vous vous interrogez sur le bilan de compétences ou le coaching, venez m’en parler en rdv exploratoire. Mon agenda vous attend ici. Ce sera un premier pas pour reprendre la main sur votre vie professionnelle.

 

Vous pouvez également me suivre sur LinkedIn chaque semaine.

Gérer son énergie pendant sa reconversion - Françoise Bourgouin - coaching carrière bilan de compétences
Gérer son énergie pendant sa reconversion - Françoise Bourgouin - coaching carrière bilan de compétences
Gérer son énergie pendant sa reconversion - Françoise Bourgouin - coaching carrière bilan de compétences
Gérer son énergie pendant sa reconversion - Françoise Bourgouin - coaching carrière bilan de compétences

0 commentaires

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This