fbpx
Newsletter du Août 13, 2020

Hello affolante ombellifère,

Il est 7h26. Je commence à rédiger cette newsletter assise sur ma terrasse. 

La rue du mois d’Août est silencieuse. Les coqs et les paons du parc d’à côté s’en donnent à coeur joie. J’ai l’impression qu’ils font un concours à qui s’égosillera le plus fort. Genre karaoké après pas mal de mojitos.

 La chatte lape les restes de la pluie de cette nuit sur la table de jardin. L’herbe est grillée façon paille après la moisson. 
J’aimais le silence du bureau le matin. Mais le bruit de ma terrasse c’est mieux !

Je profite de la fraîcheur (relative) matinale. J’essaie de capter ce sentiment de presque frisson. Si seulement je pouvais le stocker et le revivre cette aprèm ! En attendant je te partage ce frisson, cette fraîcheur qui hérisse la peau.
 
Il fait chaud. Je ne sais pas toi. Mais mon cerveau, mon corps, tout est ralenti. Mou. Comme dissout par cette chaleur.

Alors profitons-en ! 
Pour prendre du temps pour toi. 
Pour faire pause.
Pour faire court.
Pour faire moins.
Pour faire autrement.
Pour ne rien faire.

Hier soir, j’ai fait un atelier créatif avec les super nanas du club du Café des Rêves. Nous avons fait de l’art journaling. Un truc que je connaissais mal, voire pas.

La révélation du soir : découper sans ciseaux.
Déchirer quoi 😉.

J’avais envie de faire des collages. (oui, depuis que je bosse à la maison, je reprends les bases 🤣🤣). J’ai commencé par prendre mes ciseaux et à bien découper mes images.

Comme une bonne cocotte que je suis, qui suit bien les bords sans dépasser ✂✂. Comme la maîtresse me l’a dit. Quand les filles ont parlé de déchirer plutôt que de découper. J’ai testé. C’était hyper libérateur.
En fin, une fois que mon cerveau a eu fini de me dire que c’est “mal” les bords pas droits 😉😉 (maman sort de ma tête !).
Du coup, j’ai déchiré mon Flow dans tous les sens.

Encore une fois, la preuve en image que nous avons un paquet de programmes, d’acquis qui nous font fonctionner en automatique.
Alors heureusement, car s’il fallait s’interroger pour tout, tout le temps, ce serait ingérable.

Mais c’est sympa de temps en temps (tout le temps ? 😉) de prendre un autre chemin. Voilà une façon bien agréable de “sortir de sa zone de confort” (tu sais le Graal du développement perso).

Cette hot&slow période est une belle occasion de tester autre chose. De remettre en question quelques fonctionnements.

Si tu as du mal à trouver les autres chemins ou à voir les programmes qui buggent. Viens m’en parler en séance découverte. Tu peux la réserver juste en dessous.

Prends soin de toi et aime toi.

B

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

Vous avez envie de changement mais vous ne savez pas trop par où commencer ?

Réservez dès maintenant votre séance découverte.

30 min de coaching gratuites