QUIZ - QUIZ - Quiz

Où en es-tu avec ton job ?

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

Est-il temps de changer ?

Teste ton envie de changement professionnel.

Quel est ton niveau de maturité par rapport à ce changement ?

Cela fait 3 ou 4 ans que vous pensez à un changement de carrière. 

Vous vous sentez coincée dans votre job actuel. Et c’est très frustrant cette impression de tourner en rond. De ne pas avancer sur un projet de transition professionnelle, pourtant si important. Vital ?

Vous êtes dans le brouillard, le flou, le pas clair. 

Rassurez-vous nous sommes toutes passées par là. 

Mais comment arrêter de faire des tours de bocal et, enfin, progresser dans son projet de changement ? J’ai déjà abordé le sujet dans cet article, mais aujourd’hui je vous propose un nouvel angle. Nous sommes toutes différentes et, à chacune de trouver la méthode qui lui convient ou faire un mix. 😉

 

Changement de carrière : c’est flou car vous ne savez pas !

C’est très inconfortable, mais avouez que, concernant votre envie de changement de carrière, vous n’avez aucune idée de ce que vous faites.

J’en parle facilement car au début de mon changement de carrière je n’avais aucune idée de ce que je faisais.

En fait, quasiment tous ceux qui cherchent un job épanouissant tâtonnent dans le noir à la recherche de … pas sûr qu’ils sachent quoi !

Si vous saviez ce que vous cherchez, ce serait quasi réglé. Vous avez des ressources (talents, compétences étou étou), s’il vous en manque vous pouvez les acquérir. 

Tout le problème réside dans le fait que vous ne savez pas justement.

Vous ne savez pas si c’est une bonne idée de changer de boulot.

Peut être que vouloir un job où on s’épanouit c’est juste de l’égoïsme, du caprice et que c’est mal !

Vous avez une idée de nouveau métier ? Vous ne savez pas quoi en faire, comment la mettre en oeuvre, par quel bout commencer ?

Vous n’aimez pas ne pas savoir. Vous détestez ça même. Et vous essayez de le combattre. 

C’est gênant de se sentir si perdue dans un domaine aussi important de votre vie (à votre âge en plus ;)). En particulier, lorsque dans presque tous les autres domaines, vous êtes une pro totale. Qui assure, gère, manage, planifie….

Dans la vie quotidienne, nous savons improviser face aux imprévus. La panne de voiture, la réunion qui se décale, l’enfant qui rate son bus, le mail de 18h …

Et pourtant, en ce qui concerne le changement de carrière, nous détestons l’idée de ne pas être tout à fait claire sur ce qui va se passer et comment. Nous voulons savoir exactement comment les choses vont se passer. Nous ne voulons pas bouger avant de savoir. Nous attendons la clarté, nous attendons des réponses, … et nous nous retrouvons à attendre pour toujours.

 

Et c’est cette lutte contre le fait de ne pas savoir qui nous freine le plus.

comment changer de carrière quand vous êtes complètement dans le flou ? françoise Bourgouin - coach de votre carrière après 45 ans

Lutter contre le fait de ne pas savoir est un gaspillage d’énergie

C’est notre rejet de l’improvisation qui rend nos progrès dans notre projet de transition pro si douloureux et lents. Vous passez tout votre temps à vous concentrer sur le problème, car vous ne savez pas quelle est la solution. Vous vous battez constamment et vous vous sentez encore moins motivée, moins inspirée, moins bien équipée.

La question est donc : comment être vraiment bon à ne pas savoir ce que vous faites ?

Comment progressez en étant perdue, plutôt qu’en dépit de cela ?

Dans l’art, la musique et le théâtre, l’improvisation n’est pas seulement quelque chose que vous faites lorsque vous avez oublié vos répliques. C’est considéré comme une compétence fondamentale.

Que ressentiriez-vous à être OK de ne pas avoir la moindre idée de ce que vous faites /de là où vous allez ?

Autorisez-vous à être complètement sans réponse 

Imaginez votre projet de changement de carrière, si vous acceptiez de ne ne pas savoir. Voire même, si  vous l’utilisiez à votre avantage

Vous vous dites que je délire ? 

Pas tout à fait 😉. 

Ne pas savoir où l’on va,  ne veut pas dire, faire n’importe quoi. 

Je prends des cours d’impro depuis quelques mois.

J’ai été impressionnée de voir à quelle point certaines règles de l’improvisation théâtrale peuvent être utiles (nécessaires) à un projet de transition professionnelle ou de changement de carrière.

Vous êtes prêtes pour un cours d’impro ?

comment changer de carrière quand vous êtes complètement dans le flou ? françoise Bourgouin - coach de votre carrière après 45 ans

 

1. Accepter toutes les idées en période de changement de carrière

Dans le théâtre d’improvisation, les acteurs créent la scène et l’action sur le moment. Ils co-construisent et se basent sur les apports des uns et des autres. 

Imaginons 2 acteurs. Le premier situe la scène à Venise.

“Oh, comme c’est beau ! Regarde les gondoles!”

La seule façon pour que la scène progresse de façon fluide est que l’autre acteur soit d’accord avec cette suggestion et commence à créer une scène basée à Venise également. Si le second refuse la suggestion …

“Mais ce n’est pas une gondole, c’est un éléphant!”

… la scène se décomposera assez rapidement.

Un accord – ou du moins donner à une suggestion ou à une idée la chance de voir le jour pendant un moment – est vital pour qu’une scène progresse et se développe.

Considérez maintenant cela en termes de changement de carrière. Quelle est la place du mot «oui» dans vos réflexions sur votre transition pro?

Que se passe-t-il avec les idées qui émergent, ou apparaissent quelques fois ?

“Peut-être … et si tu pouvais faire quelque chose en rapport avec ta propre expérience de changement de carrière?”

L’idée est à peine formée qu’un “peut être” apparait tout de suite. Avant qu’elle ne disparaisse, chassée par “Seras-tu légitime? Tu ne peux pas vivre de ça. Ce n’est pas une gondole …”

Combien de suggestions, d’idées ou d’opportunités avez-vous refusés (à vous-même), avant même de leur avoir permis de bouillonner dans votre esprit?

 

Et vous vous demandez toujours pourquoi vous ne faites aucun progrès? 😉

 

Bien sûr, dans la vie, vous n’allez pas être d’accord avec tout ce que tout le monde dit. Et toutes les idées ou suggestions ne sont pas bonnes. Mais en disant oui – ou juste en considérant simplement la possibilité qu’il puisse y avoir quelque chose d’utile dans cette idée ou cette opportunité – vous ouvrez votre esprit. 

Vous faites de la place dans votre vie et votre conscience pour d’agréables surprises. Le changement de carrière peut être plein de surprises agréables, si vous leur donnez une chance de se présenter.

Dites oui. 

Donnez à vos idées l’occasion de vous parler. Donnez aux autres une chance de vous aider.

Arrêtez de bloquer votre propre progression.

 

📌📌 Cette semaine, essayez de conscientiser chaque fois que vous dites «non» à une idée ou à une opportunité (quelqu’elle soit). Regardez simplement à quelle fréquence cela se produit, puis demandez-vous: qu’est-ce qui pourrait devenir disponible si je disais simplement «oui»?

2. Pratiquer le “OUI ET …” dans votre projet de reconversion.

 

Il ne suffit pas d’accepter ce que propose le premier acteur en improvisation. Vous devez également vous en inspirer.

Si votre partenaire dit: “Et bien, il y a beaucoup de monde ici!” et que votre seule réponse est: “Ouais ..” la scène est bloquée. 

Mais si vous ajoutez à ce qu’ils ont créé – “Ouais … et n’est-ce pas étrange que toutes ces personnes portent des chapeaux rouges?” – l’élan est maintenu.

 

Dans la vie et dans le changement de carrière, l’expression «Oui et…» amène votre esprit dans le domaine de la création de nouvelles idées et possibilités.

 

A chaque fois qu’une idée accoste sur la plage de votre envie de reconversion, explorez-là jusqu’au bout avec des “oui et…”. Sans jugement, sans notion de faisabilité.

Et voyez où cela vous emmène.

 

“J’adore faire du vélo”

“Oui et j’adorerai être payée pour faire du vélo”

“Oui et je pense que beaucoup de gens aimeraient faire plus de vélo”

“Oui et souvent ils ne le font pas parce qu’ils ne se sentent pas en sécurité”

“Oui et j’ai testé de nombreux trajets en ville pour définir ceux qui me semblaient les plus sûrs”

“Oui et je les ai partagés avec certains collègues qui ont apprécié”

“Oui et peut être d’autres gens seraient intéressés”

“0ui et je connais quelqu’un qui a un site web de partage de bons plans locaux. Je me demande si ça l’interesserait.”

“oui et….

 

Remarquez jusqu’où vous êtes allé juste dans cette seule conversation.

 

Et puis imaginez comment cette conversation se déroulerait habituellement  (sans le oui et…):

“J’adore faire du vélo.”

“Ah oui.” 😏

 

📌📌 Entraînez-vous à dire «oui et …» autant que possible cette semaine. Recrutez un.e ami.e pour jouer à ce jeu avec vous. Plongez dans chaque déclaration que vous pouvez faire sur votre changement de carrière. Voyez où vous arrivez.

 

comment changer de carrière quand vous êtes complètement dans le flou ? françoise Bourgouin - coach de votre carrière après 45 ans

3. Amener du contenu et arrêter les questions sur votre futur métier

C’est vraiment difficile de faire avancer une scène quand il n’y a rien d’autre que des questions. Il n’y a aucune action. Personne n’est sûr de ce qui se passe. Personne n’est assez courageux pour s’engager dans quoi que ce soit. Et le public s’ennuie et décroche assez vite.

Dans une scène  d’improvisation, les acteurs doivent amener du contenu pour faire progresser l’histoire. Même si c’est dans une direction inattendue ou bizarre. 

 

Quel que soit le problème, il fait partie de la solution. Soulever des questions et s’emparer des obstacles ne vous fait pas avancer. Imaginez: le rideau se lève…

    Acteur 1: Où sommes-nous ?

    Acteur 2: Je ne sais pas. Mais comment est-on arrivés ici ?

    Acteur 1: C’est horrible ! Qu’allons nous faire?

    Acteur 2: Pourquoi ne pouvez-vous pas dire où nous sommes? Vous êtes censé être en mesure de faire cela !

    Acteur 1: Je suis nulle ! Pourquoi suis-je si stupide?!

Cette scène vous semble-t-elle un peu familière ? Un peu comme à l’intérieur de votre tête récemment, peut-être ?

 

Tout contenu, tout ce que vous savez est un indice qui peut faire avancer votre scène de changement de carrière. Plutôt que de vous concentrer sur les questions, concentrez-vous sur les réponses que vous avez. Travaillez avec ce que vous avez. Essayez de faire des déclarations bizarres (même si elles ne sont pas encore tout à fait vraies) et voyez où elles vous mènent.

 

Les questions sur le changement de carrière sont nombreuses et importantes. Je vous parle d’improvisation avec  légèreté, mais je sais, parce que je l’ai vécu, à quel point cela peut être douloureux et pesant.

En improvisation, poser des questions est une forme de blocage. Cela ralentit ou arrête la progression de la scène Les questions obligent le.s partenaire.s à compléter les informations ou à faire le travail. C’est une manière d’éviter de s’engager sur un choix ou un détail. C’est jouer en toute sécurité. (ça y et le mot est lâché !🙂)

 

Dans le cadre de votre projet de transition professionnelle, prenez conscience de tout ce que vous savez (compétences, talents, formations, expériences, valeurs …)

Remplacer les questions par du contenu concret.

Par exemple : 

Remplacer: “Que vais-je faire de ma vie?” par

 “Je ne connais pas tous les détails de ma future carrière. Mais je sais que j’aime travailler avec les gens, et je veux être à l’extérieur, et je vais trouver une carrière qui lie ces deux choses ensemble.”

Remplacer: “Est-ce que je serai légitime ?” par 

“Quelqu’un va me prendre au sérieux, et tout ce que je dois faire est de continuer à parler aux gens jusqu’à ce que je le trouve. Je vais commencer par ce contact LinkedIN.”

Remplacer: “Est-ce que je vais réussir à m’en sortir financièrement ?” par

 “Je vais faire le point sur mon budget . Je vais calculer le minimum vital, puis classer mes dépenses par priorité. Je veux avoir en tête des chiffres précis.”

 

📌📌 Concentrez-vous sur la solution, pas sur le problème. Faites partie de cette solution. Et c’est incroyable de voir comment nos dialogues internes affectent la façon dont nos vies se déroulent. Essayez de changer la vôtre cette semaine – remplacer les questions négatives et remplacez-les par des affirmations. Et voyez ce qui se passe.

comment changer de carrière quand vous êtes complètement dans le flou ? françoise Bourgouin - coach de votre carrière après 45 ans

4. Pas d’erreurs, seulement des opportunités d’explorer de nouvelles pistes de reconversion.

 

Je ne suis pas fan de citation, mais celle-ci, de Roosevelt, illustre parfaitement l’état d’esprit pour faire avancer son changement professionnel.

“In any moment of decision, the best thing you can do is the right thing, the next best thing is the wrong thing, and the worst thing you can do is nothing.”

(“À tout moment de décision, la meilleure chose que vous pouvez faire est la bonne chose, la prochaine meilleure chose est la mauvaise chose, et la pire chose que vous puissiez faire n’est rien.”)

 

En tant qu’acteur, une partie du plaisir de l’improvisation, c’est la surprise. Personne ne sait où va aller la scène. Il est impossible de se tromper. Vous pouvez faire des choses qui ralentissent le flux, qui surprennent vos partenaires acteurs et nécessitent un petit effort supplémentaire pour se remettre dans le groove, mais rien ne peut être une erreur.

 

En l’absence d’attente, il n’y a pas d’erreur.

 

Chaque développement inattendu, chaque soi-disant «mauvais virage» est une autre occasion d’en apprendre davantage sur les personnages sur scène. Pour développer davantage une scène, plus de détails, des «choses que nous savons» plus tangibles sur l’histoire qui se déroule. Aucun d’eux n’a tort. Ce n’est tout simplement pas ce à quoi nous nous attendions.

 

Il n’est pas facile de cultiver cette attitude dans le cadre d’un changement professionnel. Nous sommes souvent pressées de quitter notre emploi actuel, de bien faire les choses afin de pouvoir «nous échapper» et arrêter de nous sentir si coincées et confuses. Et quitter votre emploi sans faire d’économies pour devenir musicien ambulant et espérer que vous vous ferez remarquer n’est probablement pas la meilleure idée.

 

Mais si vous cherchez activement à profiter du voyage, à prendre quelques mauvais virages et à parcourir votre schift de manière détendue, les erreurs ne sont que des occasions d’apprendre.

 

C’est en faisant de petites erreurs à faible risque, que vous pouvez apprendre le plus, le plus efficacement. 

 

Voyez ce que vous apprenez. Surveillez les opportunités qui s’ouvrent.

 

Il y a au moins dix règles supplémentaires à l’improvisation dramatique, dont la plupart pourraient également être appliquées au changement de carrière de plusieurs façons (par exemple: concentrez-vous sur l’ici et maintenant…).

 

Venez me dire en commentaire ce que vous avez testé et ce que vous avez constaté.

Et si, malgré tout, vous n’arrivez pas à vous mettre en action, essayez de décrypter votre procrastination via cet article.

Photo by davisco on Unsplash

Photo by Mika Baumeister on Unsplash

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

Vous avez envie de changement mais vous ne savez pas trop par où commencer ?

Réservez dès maintenant votre séance découverte.

30 min de coaching gratuites

pour identifier 2 pistes d'amélioration dès aujourd'hui.

 

comment changer de carrière quand vous êtes complètement dans le flou ? françoise Bourgouin - coach de votre carrière après 45 ans
comment changer de carrière quand vous êtes complètement dans le flou ? françoise Bourgouin - coach de votre carrière après 45 ans
comment changer de carrière quand vous êtes complètement dans le flou ? françoise Bourgouin - coach de votre carrière après 45 ans
comment changer de carrière quand vous êtes complètement dans le flou ? françoise Bourgouin - coach de votre carrière après 45 ans