fbpx

Avoir envie de changer de boulot et changer réellement sont 2 choses très différentes.

Rêver d'un mieux-être professionnel et décider que c'est fini avant de se mettre en action pour quitter son job, ce n'est pas la même affaire !

C'est une décision qui impacte votre vie.

Elle a des conséquences sur votre avenir, vos revenus, votre situation sociale, sur comment vous vous sentez lorsque vous vous réveillez le matin, comment vous passez vos journées.

Enfin tout va changer, ou presque !

Alors par quoi commencer ?

On vous parle de petits pas. Ok ! Mais c'est quoi le premier pas ?

D'autant plus quand l'environnement est sans visibilité, en mode crise économique.

Cette question peut vous garder scotcher à un job inconfortable pendant des mois, voire des années. Vous êtes au bord du bord de changer, de partir. L'envie est là, mais la boule au ventre aussi. Votre mental s'affole dès que vous envisagez d'agir.

Voilà comment commencer.

1 - Commencez par la fin !


Quand vous lisez un témoignage de "nouveau départ", c'est sexy, inspirant, rempli d'énergie. Ça respire la motivation, le dynamise et les efforts récompensés. Rien qu'à la lecture, vous vous sentez pousser des ailes. Le "pourquoi pas moi" arrive à fond de train.

Mais il y a un aspect de ces nouveaux départs qui est souvent occulté dans les témoignages. Ce sont les fins, les deuils qui les précèdent.

En effet, tout nouveau projet va nécessiter de finir, d'abandonner, d'arrêter autre chose, pour faire de la place à la nouveauté.

Et cette fin n'est pas si simple à réaliser. Elle s'accompagne souvent de tristesse.

Ce job, qui ne vous convient plus aujourd'hui, vous l'aviez choisi à un moment, vous l'avez désiré. Ce job, c'est aussi des collègues, des relations humaines. Il rythme votre vie. Il est une partie non négligeable de votre identité. C'est une des premières questions qu'on vous pose : "qu'est-ce que tu fais dans la vie ?"

Le premier pas est de reconnaitre que c'est fini.


De prendre du temps pour regarder :

  • Qu'est-ce que vous lâchez réellement, lorsque vous abandonnez cette carrière ?
  • Quelles parties de vous perdrez-vous ?
  • Qu'avez-vous aimé dans ce travail ? Sur quoi êtes-vous reconnue et de quoi pouvez-vous être reconnaissante ?
  • Quelles insignifiantes habitudes vont vous manquer ?

Il est tout à fait possible de se sentir très mal dans son job et, pour autant, d'être triste à l'idée de le quitter.

Laissez-vous du temps pour faire ce travail de deuil. Autorisez-vous à vivre ces émotions, à pleurer cette fin.

2 - Faites le ménage


Le changement de carrière peut être un joli fouillis de pensées et d'émotions. Excitation et terreur. Des moments de clarté au milieu de semaines de brouillard. Grandes questions, des idées dans tous les sens, les opinions des autres…

Il est difficile de construire dans un tel désordre.

Alors, de quoi avez-vous besoin pour faire le ménage ?

De tout sortir et d'aller regarder :

  • Quelles sont vos peurs ?
  • Quelles croyances vous retiennent ? (vis-à-vis de vous, des autres, du monde extérieur)
  • Quels sont vos rêves ? (vous savez ces idées qui reviennent régulièrement et que vous balayez sous le tapis)
  • De quoi avez-vous besoin de vous pardonner ? (de penser à vous, d'abandonner une collègue, une équipe en partant, ...)

Toutes ces questions, ne les gardez pas dans votre tête. Ecrivez-les, partagez-les avec une personne de confiance et bienveillante.

Il est temps de dire les choses, de les sortir de votre tête.

Sortez les choses difficiles - les choses que vous ne voulez pas admettre, les sentiments que vous souhaiteriez ne pas ressentir, le moche et la colère - et l'espoir et le rêve aussi.

Faites l'exercice aussi souvent que nécessaire. Écrivez dans un carnet, enregistrez-vous, parlez, peu importe, choisissez le média qui vous va le mieux.

Vous verrez qu'au bout d'un moment le fouillis va se clarifier.

Nouvelle carrière à 50 ans : les 6 étapes pour bien commencer.- Françoise Bourgouin - coach de ta carrière après 45 ans. #chomage #50ans #reconversion #coachingcarrière #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans #francoisebourgouin #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel

3 - Engagez-vous


L'inconnu fait peur. Quitter son boulot pour aller vers ... on ne sait pas trop quoi encore, ça fait peur.

Que va-t-il se passer ?

Est-ce que je suis capable ?

Où vais-je finir ?

Quelles galères je vais rencontrer ?

Et si je me plante ?

Comment vous protégez-vous contre l'invisible et l'inattendu?

Face à des incertitudes inévitables, vous hésitez, un pas en avant, deux pas en arrière.

Vous analysez et examinez attentivement, en espérant qu'en faisant suffisamment de listes et en imaginant suffisamment de scenarii possibles, vous pouvez vous protéger contre les risques.

Tout ce travail de réflexion et d'analyse vous protège seulement de l'action et du progrès.

Vous commencez, puis vous arrêtez. Et encore, et encore....

Les débuts les plus puissants sont lancés avec un engagement.

S'engager, c'est se lier de tout cœur à un résultat (le «quoi»), sans nécessairement connaître les étapes pour y arriver (le «comment»).

Il s'agit de choisir votre destination et de n'accepter aucune autre destination, qu'elle soit effrayante ou non, que vous la compreniez ou non.

Vous choisissez, et en choisissant, vous choisissez de ne pas revenir en arrière.

Vous vous choisissez VOUS. Vous dans une vie pro plus satisfaisante, plus épanouie. Même si vous ne savez pas encore laquelle.

Une déclaration sans équivoque, quoi qu'il en soit: «La vie, nous allons dans cette direction.»

C'est ce qui fait un début.

4 - Autorisez-vous à débuter

Quand on débute on est débutant !

Quand on a presque (ou plus) 50 balais, qu'on est reconnue dans son job, qu'on a 20/25 ans de carrière, c'est compliqué de débuter.

Compliqué de ne pas savoir, de demander (d'habitude c'est à nous que les autres demandent).

Alors nous rejetons les idées, les intuitions et les opportunités au premier reniflement d'imperfection potentielle, dans une tentative désespérée de maintenir une illusion de certitude sur un chemin incertain.

Le mot d'ordre : ne pas se tromper, ne pas admettre qu'on ne sait pas ce qu'on fait et surtout, ne rien tenter qui pourrait échouer.

Et vous vous demandez pourquoi vous êtes coincée ? !

Au début d'un projet, vous êtes une débutante. Et c'est ok.

Les débutants essaient, ratent, loupent, font des trucs imparfaits, hasardeux.

Mais les débutants ont un regard neuf. Ils sont ouverts et curieux.

Il s'agit de permettre aux choses de se présenter telles qu'elles sont, de vous permettre de vous présenter comme vous êtes et de voir ce qui se passe à partir de là.

Autorisez-vous.

Autorisez des idées à émergées sans les étiqueter tout de suite comme "impossible" ou "irréalistes".

Autorisez-vous de nouvelles expériences.

Permettez-vous d'être là où vous en êtes - et ensuite de vous engager dans le monde à partir de là. Pas de derrière un masque de prétention, d'ego et de plaisir pour les gens. Permettez aux gens de vous aider.

Et en permettant, en cultivant l'esprit d'un débutant, vous commencez à avoir des expériences plus significatives.

Vous n'êtes pas embrouillé par des préjugés, des hypothèses et des fantasmes sur la façon dont les choses vont se passer.

Vous entrez en action plus rapidement, car vous ne vous inquiétez pas de la façon dont cela pourrait mal tourner.

Vous apprenez plus, parce que vous faites au lieu de penser.

Et c'est moins stressant, à long terme - l'anxiété est remplacée par la curiosité.

Nouvelle carrière à 50 ans : les 6 étapes pour bien commencer.- Françoise Bourgouin - coach de ta carrière après 45 ans. #chomage #50ans #reconversion #coachingcarrière #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans #francoisebourgouin #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel

5 - Bougez

Les débuts exigent du mouvement, de l'action, un ensemble de comportements distincts de ce qui était avant.

Et au début d'un changement de carrière, on ne sait pas toujours quels mouvements faire ou quelles actions entreprendre.

Et si vous faites la mauvaise action ?

Et si ce que vous faites ne porte pas ses fruits ?

Et si vous devez faire beaucoup de choses avant de voir des résultats ?

Et si ....

A force de "et si...", vous êtes paralysée. Le lapin, soutenu par les meilleures intentions, inspirations et informations, est toujours figé et clignote dans les phares.

La bonne nouvelle est que presque toutes les actions, presque toutes les initiatives, feront l'affaire.

Toute nouvelle étape que vous franchirez vous mènera à un endroit où vous n'êtes jamais allé auparavant.

Chaque nouvelle conversation révélera quelque chose que vous ne saviez pas auparavant.

Toute exploration d'un sujet qui vous intéresse élargira votre vision et vous montrera quelque chose que vous ne pouviez pas voir auparavant.

Commencez par quelque chose qui vous sort de vos habitudes.

Un nouveau podcast. Un échange avec une personne inspirante. Un itinéraire différent pour rentrer chez vous.

Votre mouvement n'a pas besoin d'être énorme, pas besoin de se faire mal. Simplement sortez du mode "par défaut", du pilotage automatique pour faire différemment.

Et puis suivez les signaux qui s'ensuivent - écouter , regarder ce qui se passe, ce que vous ressentez.

Vous allez déborder.

Vous vous retrouverez peut-être dans des impasses. Vous déraperez sur une piste inattendue et vous ressortirez essoufflée et un peu surprise.

Vous vous retrouverez surexcitée, puis déçue, puis tout aussi confuse.

Vous apprendrez à naviguer dans tous les hauts et les bas qu'une recherche de travail épanouissant nécessite.

Mais tout cela vient plus tard.

Pour commencer, vous devez bouger.

6 - Continuez

Cependant, la plupart des débuts ne sont pas réellement des pages blanches.

Et, même si ce qui nous attend semble être un nouveau départ, même si nous voulons un nouveau départ. Nous amenons avec nous les souvenirs, les connaissances et l'expérience que nous avons accumulés avec nous. Et ils infusent notre réflexion, nos actions et, finalement, nos choix.

Quoi que nous commencions, nous apportons notre histoire avec nous.

Parfois on cherche, on attend quelque chose de complètement nouveau. Le déclic, l'ampoule qui s'allume. Alors on ne voit pas ce qui est déjà là.

L'idée imparfaite, floue, mais déjà présente, familière, parfois depuis des années.

Cette idée qui ne disparait pas, malgré toutes les fois où vous l'avez mise sous le tapis.

Alors si cette idée est là, commencez pas elle. Même si elle vous semble trop familière, pas assez nouvelle.

Et voyez où elle vous mène. Elle vous fera avancer.

Chercher et attendre la nouveauté, ou d'autres idées pour avoir le choix, ce n'est qu'attendre.


Vous avez envie de changement mais vous ne savez pas trop par où commencer ?

Réservez dès maintenant votre séance découverte (téléphone ou Zoom).

30 min de coaching gratuites


Nouvelle carrière à 50 ans : les 6 étapes pour bien commencer.- Françoise Bourgouin - coach de ta carrière après 45 ans. #chomage #50ans #reconversion #coachingcarrière #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans #francoisebourgouin #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel
Nouvelle carrière à 50 ans : les 6 étapes pour bien commencer.- Françoise Bourgouin - coach de ta carrière après 45 ans. #chomage #50ans #reconversion #coachingcarrière #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans #francoisebourgouin #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel
Nouvelle carrière à 50 ans : les 6 étapes pour bien commencer.- Françoise Bourgouin - coach de ta carrière après 45 ans. #chomage #50ans #reconversion #coachingcarrière #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans #francoisebourgouin #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel
Nouvelle carrière à 50 ans : les 6 étapes pour bien commencer.- Françoise Bourgouin - coach de ta carrière après 45 ans. #chomage #50ans #reconversion #coachingcarrière #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans #francoisebourgouin #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel
Nouvelle carrière à 50 ans : les 6 étapes pour bien commencer.- Françoise Bourgouin - coach de ta carrière après 45 ans. #chomage #50ans #reconversion #coachingcarrière #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans #francoisebourgouin #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel
Nouvelle carrière à 50 ans : les 6 étapes pour bien commencer.- Françoise Bourgouin - coach de ta carrière après 45 ans. #chomage #50ans #reconversion #coachingcarrière #nouveaujob #transition #nouveaujoba50ans #francoisebourgouin #coachingprofessionel #coachtroyes #transitionprofessionnelle #epanouissementprofessionnel #coachfemmes #changementcarriere #changementprofessionnel