Newsletter du 23 Avril 2020

Hello époustouflante pousse de ouf,

Nous avons toutes une bonne copine, qui nous appelle régulièrement pour prendre des nouvelles.
Parce que ça se fait et que ça occupe. J’imagine qu’elle a un planning, tous les jours, de gens à appeler et les éléments de langage pompés sur BFM le matin au p’tit dej’ .
Cela donne un échange avec beaucoup de précautions oratoires, des “ça va en cette période si perturbée” et pas mal de “je suis très inquiète de l’avenir du monde”.

Je suis certainement très triviale, mais je ne vois pas l’intérêt de parler différemment, limite moins fort, parce qu’on est confiné. 
Enfin si t’habites en appart’, c’est pas mal de ne pas hurler à 2h du mat’ parce que tu viens de battre un big boss sur ta PS4. Mais sinon….

Comme si ce discours convenu pouvait tenir à distance la peur, la crise, la maladie, enfin tous les trucs un peu beurk qui nous cernent en ce moment.
Mais après tout, chacun gère la situation comme il peut. J’ai bien planté 3 arbres dans le jardin, pour me vider la tête et avoir l’impression de faire un truc utile. Chacun sa came…

C’est la même bonne copine qui te dit que “forcément ton projet de changement de vie professionnelle est reporté… forcément”.

Bah oui…. forcément

Et toi, forcément, au bout d’un moment, enfin au bout du 3ème coup de téléphone (dans ce contexte le mot “coup” est vraiment approprié), tu doutes.

Ce doute m’a accompagné une nuit il y a quelques jours (le doute est un animal plutôt nocturne. Comme le chat, il te réveille à 2h du mat’ parce qu’il veut sortir !)

J’ai envie de te partager ma réflexion, parce que, peut être, toi aussi tu as cet animal de compagnie qui vient te réveiller la nuit. 

Ton envie de changement part de toi. Il y a un truc qui bouillonne dans ton ventre. Ce n’est pas encore très clair parfois, mais c’est sûr que tu veux que ça change. 

Si tu es au clair sur tes valeurs, sur ce qui est important, non négociable pour toi, alors qu’est-ce que la crise va changer dans ton projet de transition professionnelle ?
Aujourd’hui tu ne le sais pas et personne ne le sait.

Elle va peut être ajouter un peu de délai dans la réalisation de ton plan.
Elle va amener d’autres paramètres, auxquels tu sauras t’adapter. 
D’autres questions, auxquelles tu sauras répondre.
Nécessiter d’autres compétences, que tu sauras acquérir.

Tu vas devoir retravailler certains points, mais ça tu sais faire !

Ton envie est toujours là, et c’est elle ton moteur.
Alors si ton moteur est ok, peu importe le chemin, tu trouveras bien l’itinéraire bis, s’il le faut.

Toutes ces métaphores pour te dire que c’est le moment de t’accrocher à la badass qui est en toi. 

Si tu as bossé sur un projet, aucune raison de laisser tomber. 

Il faut surement adapter et retravailler certains points. Mais n’écoute pas les bonnes copines qui te disent que “forcément….”

N’écoute que ton moteur.
S’il cale, laisse lui le temps, mais s’il est chaud, alors GO !

En attendant, prends soin de toi et aime toi.
 
B

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

Vous avez envie de changement mais vous ne savez pas trop par où commencer ?

Réservez dès maintenant votre séance découverte.

30 min de coaching gratuites

pour identifier 2 pistes d'amélioration dès aujourd'hui.