Newsletter du 9 janvier 2020

Hello bluffante bella ciao,

Lundi, rentrée pour tout le monde, j’ai animé un coaching collectif sur la fixation d’objectifs. (Dis comme ça, c’est pas super glamour, mais en vrai, c’était juste génial).
Toutes les participantes avaient passé de super vacances (J’espère que toi aussi). Super vacances et grosse déconnexion.
Du coup lundi matin, légère gueule de bois de celle qui revient à la réalité vraie.
Pouf…
L’envie sournoise de rester dans cet état de break, où le seul souci est de savoir ce que tu vas boire à l’apéro ou si on rattaque un monopoly avec les enfants.(Vu que y a pas de réseau dans ce putain de gîte 😤….)

Ah ouais j’ai un projet de reconversion, de transition pro, de recherche d’emploi…
Et là, au retour de vacance, tu te prends tout dans la tronche, façon brutale.
Et tu sais quoi ?
Bah tu doutes…

Mais pourquoi je fais ça ?
Est-ce que je vais y arriver ?
J’aurais p’têt pas du.
Finalement c’est pas si mal mon boulot (surtout quand ça fait 10 jours que je n’y suis pas allée 😉 !)

Et, très vite derrière ce doute, arrive un malaise, une paralysie procrastinatrice qui t’emmène te balader sur les réseaux sociaux, où tu vas trouver des tas de contenus pour alimenter ton doute, ta peur, ton illégitimité, etc…

Pourquoi ?
Pourquoi on me dit que c’est bien de déconnecter et quand je reconnecte c’est tout moche après ?

Alors oui, c’est bien, voire indispensable ou non négociable de déconnecter.

Le seul truc, c’est qu’au moment de la reconnection, tu as tendance à revoir ton projet ou ton problème dans toute sa globalité. L‘impression de se trouver à nouveau en tongs au pied de l’Everest. Et là, c’est clairement inconfortable.
La déconnexion t’a nourrie et a amené des tas de nouvelles idées ou rencontres, où tu vas pouvoir aller puiser ensuite.
Mais il faut gérer le retour à la réalité.
La gueule de bois : c’est normal 😉. Ne te flagelle pas.

La solution pour atterrir en douceur et limiter ce coup de blues de la reprise :

reprendre la mesure du chemin déjà parcouru : qu’est-ce que j’ai déjà réalisé ? quelles réussites, quels obstacles déjà franchis ?
se reconnecter à l’intention et au sens qui sous-tendent ton projet, pour te mettre dans le bon mood.
au lieu de regarder la montagne et le sommet, regarde juste l’étape à venir pour aller jusqu’au prochain camp de base. (Elle a l’air vraiment cette sympa cette étape finalement).
Et là tu reprends ton chemin, ça chasse un peu mais sans sortie de route, avec en bonus toutes les bonnes vibes des vacances.

Alors je te souhaite une belle reprise, c’est parti pour un nouvelle décennie de ouf !

Prends soin de toi et aime toi

 

Françoise Bourgouin - coaching de carrière

Vous avez envie de changement mais vous ne savez pas trop par où commencer ?

Réservez dès maintenant votre séance découverte.

30 min de coaching gratuites